Page d'accueil 

Art berbère en Tunisie

Architecture à Jerba : les mosquées

Le palais Ben Ayed

Ateliers de tissage

Les poteries de Guellala

Les caravansérails d'Houmt Souk

Takrouna

Les plantes de Tunisie. Les oliviers

Les chênes liège de Kroumirie

Les palmiers dattiers

L'alfa

Le jasmin

Les cactus

 Les eucalyptus

Les agaves et les aloès

Les terfès

Le néflier du Japon

Les arbousiers

Surprises animales

La Ghriba

Street art à Er Ryadh

Aïn Draham, village de Kroumirie

Métline

Portraits, Jemma

Monsieur Laroquette

Mère Buchet

Slima, femme de Zarzis

Ayed, potier à Aïn Draham

Monsieur Abbate d'Aïn Draham

Nouh Essifaoui de Chenini

Le port d'Houmt souk

Aide au développement à Ajim et El Grin

Un artisanat tunisien : la mosaïque

Le musée du bardo à Tunis

Préhistoire en Tunisie du sud

D'une époque à l'autre

Balade sur le mont Ishkeul

Le corail de Tabarka 

Autour d'une photo

Un camp de concentration nazi ; Terezin 

 

 

 

 

 

Le jasmin

 

 

La  Tunisie est un pays plein de poésie et une grande part de cette poésie réside dans les buissons de jasmin de ses jardins : C'est toujours un grand plaisir de découvrir une délicate liane aux petites fleurs blanches

 

derrière une belle balustrade bleue ou bien d'être complètement enveloppé par le parfum d'une multitude d'étoiles blanches en passant sous un balcon d'une maison jerbienne

. L'exubérence du jasmin, en Tunisie, peut être impressionnante comme en témoignent ces deux images.

Quand on examine de près les fleurs de jasmin, on est surpris par leur simplicité parfaite.

 

 

Il y a en Tunisie deux variétés de jasmin : celui qui a de petites feuilles composées et celui qui a des feuilles simples plus grosses  Les deux variétés produisent des fleurs très parfumées en Tunisie, à peine odorantes en Bretagne.

Depuis des siècles, les Tunisiens cueillent, le matin, les fleurs de jasmin encore en boutons et enfilent, dans chacune d'elle, une tige rigide et mince d'herbe sèche, puis ils réunissent ces brins fleuris en faisceaux d'une élégante pureté de forme.

Le marchand de jasmin

"Il tient dans sa main son fonds, son revenu, son capital et notre plaisir. Il vend des fleurs pour s'acheter du pain. Il offre des parfums pour permettre de survivre. C'est le marchand de poésie qui passe "yesmine, yesminnne !". Qui refuserait d'embaumer celle qu'il aime, ou de se donner un instant le plaisir de humer le petit bouquet rond qui exhale une odeur de Paradis ? Qui voudrait rabrouer le pauvre marchand vagabond, le jasmin à la main ? Il est pauvre et modeste. Mais c'est pourtant un buisson embaumé qui se promène et nous tente. "Jasmin, le beau jasmin!". Il va des terrasses de café aux plages de l'été, de l'ombre des ficus de L'avenue Feu Habib Bourguiba aux ruelles de la Médina. Il est le printemps en balade et l'été en école buissonnière, il est l'ambassadeur des jardins en fleurs, il est la fraîcheur qui passe. "Jasmin, Joli Jasmin!". Il sait élire la table où règne la bonne humeur et où on lui fera fête. Il tient entre cinq doigts son petit commerce. Mais, ne vous y trompez pas : c'est aussi pour l'amour de l’art et le plaisir des fleurs qu'il court les rues en répétant : "yasmine, yasmine" texte tiré d'une page du site http://nasra.free/N1940.html

 

Le grand artiste tunisien, Zubeïr Turki, a fait des dessins extraordinaires de vérité, mais aussi de poésie où l'on voit le marchand de bouquets de jasmin vendre ses réalisations

 

Ces dessins sont extraits du livre " Naguère et aujourd'hui " de Zoubeïr Turki, paru aux éditions " sud éditions", Tunis, Octobre 2005

Déjà, Ronsard, plus célèbre pour " Mignonne, allons voir si la rose..." que pour le jasmin, écrivait cependant  : " D'un fort espron je brosse le chemin qui me semblait pavé de josimin " ou bien encore :" Il sort de votre bouche un doux flair qui le thym, le jasmin et l'oeillet, la framboise et la fraise surpasse la douceur."

Et La Fontaine disait : " jasmin dont un air doux s'exhale, fleurs que les vents n'ont pu ternir, Aminte en blancheur vous égale, et vous m'en faites souvenir."

C'est bien ce que je disais, le jasmin inspire les poètes, connus, célèbres ou inconnus !